4 de setembro de 2011





AMOUREUX SOLITAIRES





Eh toi dis-moi que tu m'aimes
Même si c'est un mensonge et qu'on n'a pas une chance
La vie est si triste, dis-moi que tu m'aimes
Tous les jours sont les mêmes, j'ai besoin de romance


Un peu de beauté plastique pour effacer nos cernes
De plaisir chimique pour nos cerveaux trop ternes
Que nos vies aient l'air d'un film parfait

Eh toi dis-moi que tu m'aimes
Même si c'est un mensonge puisque je sais que tu mens
La vie est si triste, dis-moi que tu m'aimes
Oublions tout nous-mêmes, ce que nous sommes vraiment


Amoureux solitaires dans une ville morte
Amoureux imaginaires après tout qu'importe!
Que nos vies aient l'air d'un film parfait...





Elli Medeiros






6 comentários:

paula disse...

lindo, triste, levei:)

Graça disse...

Obrigada, Paula, também achei o mesmo.

Anónimo disse...

Que bonito este poema em françês.
Lembrou-me, não sei porquê, alguns poemas de Paul Géraldy.

Conhece o "L'abat-jour"?

Graça disse...

"C'est dans l'ombre que les coeurs causent,
et l'on voit beaucoup mieux les yeux
quand on voit un peu moins les choses."

Não conhecia o poeta nem o poema - mas fui pesquisar. "L'abat-jour" é, de facto, muito bonito. Fica prometido um poema de Paul Géraldy. Obrigada pela associação.

Lory disse...

Amo esse blog!

Graça disse...

:) Muito obrigada, Lory!